Réservé aux abonnés

Améliorer la vie des quartiers

Tattes d'Oie, chemin d'Eysins et Fontaines unis pour penser l'avenir.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8639074.jpg

rhaener@lacote.ch

Il fut un temps où tout séparait le quartier des Fontaines, construit dans les années 1990, et ceux des Tattes d'Oie et du chemin d'Eysins, dont les HLM sont apparus dans les années soixante. Premièrement, le quartier rose des Fontaines, bling-bling de nature, était destiné à une population plutôt aisée. Deuxièmement, on ne parlait pas les mêmes langues: ici plutôt l'anglais, là plutôt l'espagnol, l'italien ou le portugais. Et bien sûr le français.

Mais les choses ont changé avec le temps et, désormais, ces quartiers initialement si différents tendent à se confondre.

Preuve ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois