Anne-Catherine Lyon apporte les bons offices du Canton

Anne-Catherine Lyon, cheffe du Département de la formation, était présente mardi soir à une séance du Conseil d'Etablissement scolaire de Rolle et environs. Elle répondait à la sollicitation de nombreux parents sur le changement d'horaires scolaires.
06 août 2015, 15:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Anne-Catherine Lyon a joué son rôle de médiation.

La rencontre était très attendue. Anne-Catherine Lyon, cheffe du Département de la formation, était présente mardi soir à une séance du Conseil d’Etablissement scolaire de Rolle et environs. «Une première», comme l’a souligné Denys Jaquet, président du Conseil d'Etablissement. La Conseillère d’Etat avait annoncé sa venue en réponse aux nombreuses interpellations de la part du comité de parents contre le nouvel horaire scolaire 2012-2013.

La levée de boucliers d’une partie des parents est survenue à la suite de l’annonce d’un changement d’horaires scolaires du secondaire de l’établissement rollois, calqués sur l’offre des transports publics. Les nouveaux horaires et transports scolaires du secondaire entreront en vigueur le 10 décembre. La pause de midi sera augmentée de vingt-cinq minutes et les cours se termineront à 16h30. Les parents avaient pointé du doigt l’accueil jugé insuffisant durant la pause de midi, une journée d’école prolongée, piétinant sur les activités extra-scolaires et une organisation contraire à l’école à journée continue, plébiscitée par le peuple vaudois en 2009. Une pétition de près de 500 signatures avait été signée et transmise au Canton. 

La séance de mardi était publique, mais seul le Conseil d'Etablissement, formé des autorités civiles, des associations, dont l’association des parents d’élèves, de représentants de parents par région et des professionnels du milieu scolaire, était autorisé à s'exprimer. Dans les faits, la rencontre s’est déroulée sur le mode questions-réponses, avec deux seuls intervenants: Denys Jaquet questionnant Anne-Catherine Lyon, même si par ailleurs les questions émanaient des réflexions préalables du Conseil d’Etablissement.

Il est vrai que depuis mai, la tension est retombée et le comité de l'Association scolaire et parascolaire intercommunale de Rolle et environs (ASPAIRE) a mis en place plusieurs mesures. Mardi soir, la Conseillère d'Etat a réitéré que les mesures d'encadrement prévues par l'ASPAIRE allaient dans le bon sens. Denys Jaquet a en outre annoncé que le comité de direction de l'ASPAIRE prévoyait de tout faire pour que l'école à journée continue se mette en place le plus rapidement possible.  

Retrouvez dans l'édition de jeudi un aperçu de la teneur des débats.