Réservé aux abonnés

Carton plein pour Tim Patience Watch

Le groupe local se reformait samedi soir pour un unique concert à la Parenthèse. Mieux valait ne pas être claustrophobe.
11 déc. 2016, 23:34
/ Màj. le 12 déc. 2016 à 00:01
DATA_ART_10756246

Pleine, archi-pleine. C’est dans une Parenthèse proche de l’implosion et chauffée à blanc que les Tim Patience Watch ont fait leur entrée sur scène samedi soir, après douze ans d’absence. Tous avaient fait le déplacement: la famille, les potes, les groupes «concurrents» de l’époque, les acteurs de la scène musicale régionale. Certains avaient même ressorti leur vieux T-shirt à l’effigie du quartet. Ambiance «revival» et bon enfant.

Il n’aura fallu que quelques arpèges de guitare, accueillis par les hourras du public, pour que la magie opère et que tout ce petit monde retrouve soudain son début ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois