Chéserex/Nyon: le père d'Adia Interim s'en est allé à 85 ans

Henri-Ferdinand Lavanchy, l'homme d'affaires de Chéserex s'est éteint à Cannes à l'âge de 85 ans.
04 août 2015, 00:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
henri-ferdinand_lavanchy_795

Henri-Ferdinand Lavanchy, père d'Adia Interim, devenu par la suite Adecco, s'est éteint dans la nuit de mardi à mercredi. Le châtelain de Bonmont est décédé dans sa 85e année à Cannes.

Visionnaire, l'homme d'affaires vaudois avait créé sa propre société de travail temporaire, à une époque durant laquelle personne ne croyait à un tel projet.

Il a par la suite ouvert quelque 1100 agences de travail interimaire dans plusieurs pays européens. La société était présente dans 32 pays. Elle employait 5100 salariés déléguant 700'000 interimaires. En 1976, Adia fusionne avec Ecco, pour devenir numéro 1 mondial, dont le siège est à Chéserex/Nyon.

A la fin des années 1970, il avait racheté le Domaine de Bonmont sur lequel il avait, non sans difficultés, créé un golf. Aujourd'hui, de telles surfaces de jeu ont essaimé à travers le monde, en Floride, au Brésil et en Espagne notamment.

Le village ainsi que toute la région de La Côte, perdent un personnage charismatique qui s'est beaucoup investi dans la vie locale.

Les obsèques auront lieu la semaine prochaine.

Lisez notre dossier complet dans  «La Côte» de demain.