Réservé aux abonnés

Dénonciations contre les TPN

Une lettre anonyme met en cause une mauvaise gestion directoriale. L'enquête nous a permis de démonter pièce par pièce les accusations.
06 août 2015, 15:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6541881.jpg

suter@lacote.ch

L'affaire aurait pu s'arrêter là où elle aurait dû rester: au fond de la corbeille. Car le corbeau qui dénonce à coup de photocopies de procès-verbaux syndicaux la mauvaise gestion des Transports publics nyonnais (TPN) a visiblement une guerre de retard. Dire qu'" un malaise profond règne sur l'entreprise, que le directeur est en dépression chronique, qu'un audit externe devrait être mis en place pour pallier au management misérable basé sur une pression constante, engendra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois