Réservé aux abonnés

Des bénévoles pour lutter contre les incivilités

Assurer une présence et renforcer le sentiment de sécurité dans les gares, tel est l’objectif des bénévoles de «RailFair».
13 déc. 2016, 23:30
/ Màj. le 14 déc. 2016 à 00:01
Nyon, mardi 13 décembre 2016, photo de la présentation du projet Railfair en partenariat avec la ville de Nyon et les CFF, photos Cédric Sandoz

fabien darvey

fabien.darvey@lacote.ch

Depuis quatre ans à Nyon, ils déambulent sur les quais de la gare, prodiguant des conseils aux voyageurs ou n’hésitant pas à rabrouer les individus troublant la quiétude des lieux. Les bénévoles de «RailFair» sont chargés d’être visibles dans les lieux de transit, et ce afin d’éviter les incivilités. «Le but de cette présence, c’est que les gares redeviennent un peu à tout le monde», explique Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF. Avant d’arpenter les quais, les volontaires suivent une formation de quelques jours à la Croix-Rouge.

En Suisse, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois