Des gymnasiens de Nyon ont patienté avant de prendre leur avion

Ce lundi matin, environ 80 jeunes du gymnase de Nyon ont pris leur mal en patience à l'aéroport de Genève-Cointrin. La prise d'otages du pirate de l'avion d'Ethiopian Airlines a retardé le planning des vols.
07 août 2015, 13:23
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Des retards importants ce matin à Cointrin.

"Tous les élèves sont arrivés à destination". En ce début d'après-midi, le directeur du gymnase de Nyon, Yves Deluz, était soulagé. Environ 80 élèves devaient s'envoler tôt ce matin de Genève-Cointrin à destination de Berlin, Budapest et Lisbonne. Manque de chance, l'aéroport a été complètement bloqué en raison de la prise d'otages de l'avion d'Ethiopian Airlines.

Un autre aéroport?

Ne sachant pas si l'attente allait durer longtemps, les responsables de l'établissement scolaire avaient même envisagé la possibilité de transférer les élèves à l'aéroport de Zurich. Fort heureusement, tout est rentré dans l'ordre assez vite et les jeunes ont pu décoller dans la matinée. La suite dans La Côte de mardi.