Dionysos, le Jedi de la planète rock

Dionysos a fait honneur à sa réputation, une fois encore, mercredi sur la scène du Paléo.
06 août 2015, 10:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

La tête en bas, les jambes en l'air. Mathias Malzieu, le chanteur, est un oiseau sur scène, ardent et survolté avec entre les mains, un ukulélé. Il fait monter les spectateurs à ses côtés, leur enseigne la danse de l'oiseau, puis se jette sur eux en "crowdsurfing". Il vole jusqu'à la régie de la grande scène, escalade l'édifice et harangue la foule. Avant de faire le chemin inverse, porté par un public possédé par le Dieu des vignes et de l'ivresse.

Sous le cagnard nyonnais, Dionysos, c'est le signe d'une jeunesse éternelle. Dix-neuf ans et pas une ride. Cinquième apparition sur la plaine de l'Asse et toujours la même verve. La même poésie.

Expérience physique

Sans arrêt et jusqu'à l'épuisement, la bête de scène plie les genoux et contracte le corps. Elle exulte à la manière d'un joueur de football. Avec son Bird'n'roll un brin rockabilly ou son exceptionnelle "song for Jedi", Dionysos propose une expérience physique. Ç a transpire, ça éclate dans tous les sens.

Avant tout, Dionysos se sent bien sur scène et s'adapte au public helvétique. La chanson "John McEnroe's poetry" devient "Paléo's poetry". Mathias Malzieu parvient même à demander le silence aux 25 000 spectateurs afin que l'ukulélé obtienne la place qu'il mérite.

Puis il se déchaîne avec deux clochettes. Il demande à la foule de crier "Ta gueule le chat" en vue de battre le record de la dernière fois, puis il enfile un masque d'oiseau improbable. Enfin, la reprise de "Smells like teen spirit" de Nirvana fait mouche, elle rappelle que les Français jouent un rock musclé. Et on a même droit à un solo perceuse (si, si), apparemment la dernière trouvaille du guitariste du groupe.

Dans la torpeur, les festivaliers se sont alors avancés, amassés. A l'heure de l'apéro, les profanes étaient curieux de savoir qui était ce trublion aux cheveux roux. Ils ont trouvé de quoi parfaitement lancer une soirée décidément rock, dans tous les sens du terme. Avec des prestations comme celle-ci, Dionysos peut revenir à Nyon quand il veut.