Dysfonctionnements au sein de la direction du Nyon-Saint-Cergue et des TPN

Des dysfonctionnements ont été révélés au sein de la direction du Nyon-saint-Cergue et des Transports publics nyonnais. Le directeur a été mis à pied le temps de l’enquête.
18 oct. 2021, 11:41
/ Màj. le 18 oct. 2021 à 11:41
Pas de privilège pour le directeur durant l'enquête: il est mis à pied.

Le directeur du Nyon-Saint-Cergue et des Transports publics de la région nyonnaise a été suspendu avec effet immédiat. Les conseils d’administration des deux compagnies ont pris cette décision en raison de dysfonctionnements au sein de la direction.

Un audit va être mené par une société externe. Et un nouveau directeur va être nommé pour assurer l’intérim, et ne pas affecter la bonne marche des deux entités.

Mais que s’est-il passé pour que le directeur soit mis à pied? Au début du mois d’octobre, les présidents des conseils d’administration ont été informés de présomption de dysfonctionnements et de manquements de la part de la direction. Les mesures immédiates visent à sauvegarder les intérêts des entreprises.

Aucun préjudice pour les usagers

«Les dysfonctionnements relevés jusqu’à ce jour par les conseils d’administration n’ont entraîné aucun préjudice pour les usagers des transports publics, les actionnaires et les pouvoirs publics subventionneurs», indiquent le Nyon-Saint-Cergue et les TPN dans un communiqué publié ce lundi.

Le personnel a été informé ce lundi des décisions prises. «Les conseils d’administration le remercient sincèrement de son engagement sans faille dans un contexte exceptionnel et difficile», écrivent les deux sociétés dans leur communiqué.

Les investigations se poursuivent afin d’éclaircir la situation.

par Florian Sägesser