Echappée belle avec Visions du Réel

Demain, à l'occasion de l'avant-première dédiée aux Nyonnais et à la région, le festival projette "The Expedition to the end of the world". Un voyage fascinant.
07 août 2015, 11:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Pour cette avant-première, le festival met le cap au Nord.

L'eau est partout dans cette nouvelle édition du festival Visions du Réel (19 au 26 avril). Elle est sur l'affiche avec cette nageuse qui a l'air parfaitement dans son élément. Reposée et à l'aise comme au premier jour. Et demain soir, dans le documentaire "The Expedition to the end onf the world" (l'Expédition jusqu'au bout du monde), le spectateur est d'abord sous l'eau, puis il respire sur ce trois-mâts qui se fraie un passage dans la glace. A son bord, un équipage un peu particulier: une biologiste, un artiste, un photographe et quelques scientifiques. Qu'est-ce qui les unit? Chacun appréhende ce voyage à son niveau et réagit à la beauté de ce monde inaccessible la majorité de l'année. La partie la plus septentrionale du monde s'offre de toute son infinie splendeur. Les images sont à coupler le souffle, portées par des extraits du Requiem de Mozart. Puis de la musique de Metallica  vient bousculer cette quiétude et cette harmonie, que seul l'homme déséquilibre inexorablement.Le voilier croise le navire d'une compagnie pétrolière. La menace pèse sur cet éden. Chaque personnage du documentaire absorbe, contemple et digére cette expédition, souvent avec un humour et une belle part d'autodérision. Le film du Danois Daniel Dencik se vit davantage comme une expérience intime que comme un simple et  banale moment de dépaysement. 

Développement dans notre édition papier de jeudi. 

The Expedition to the end of the world, Théâtre de Marens, jeudi 18 avril, 19 heures; vendredi 19 avril, Capitole 1, 14 heures.