Réservé aux abonnés

En mai 1913, un charcutier trouve le cadavre d'un homme

L'affaire a bouleversé les Copétans qui ne comprennent pas comment on a pu s'acharner de la sorte.
07 août 2015, 11:34
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7222491.jpg

L'article est conséquent, même s'il ne fait pas la Une du trihebdomadaire. A l'époque, les articles ne sont pas encore illustrés. Le 5 mai, le "Journal de Nyon" reprend un article de la "Feuille d'Avis de Coppet" retraçant un crime à Coppet. M. Lanfray, charcutier, s'est levé de bon matin pour aller aux champignons en ce 3 mai 1913. Alors qu'il arpente un petit vallon, au lieu-dit Les Vues, il ne tombe pas sur un bolet mais sur le cadavre d'un jeune homme de 20 à 22 ans. D'emblée, le journaliste indique qu'il ne s'agit pas d'un suicide mais d'un assassinat. Il le constate de ses propres yeux: ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an