Encore deux jours de concerts à Gland

Le premier Festival de Flûte qui se tient jusqu'à dimanche Gland et dans les environs peut déjà être qualifié de succès. Le public est au rendez-vous de cette manifestation inédite et originale.
07 août 2015, 14:17
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'ensemble baroque du Léman, dirigé par Barthold Kuijken, a offert un concert magnique hier au temple de Gland.

Débuté jeudi soir par le spectacle "Allemagne-Brésil" dans le lequel des flûtistes en tenue de footballeurs couraient, dribblaient et jouaient, a séduit un public ouvert et fort réceptif qui s'est pris au jeu des musiciens de l'ensemble Le Concert impromptu. Vendredi soir, Michel Lavignole (flûte) et Mario Stantchev (piano) ont livré un court concert au Théâtre de Grand-Champ, notamment des Réminiscences d'après Gerschwin et trois pièces qui mettaient à l'honneur ces deux instruments, avec quelques sonorités jazzy. 

Une partie du public et des invités se sont déplacés, ensuite, au temple de Gland pour le concert "Fils de Bach" qui réunissaient l'Ensemble baroque du Léman, dirigé par le Berge Barthold Kuijken (également traverso) et Ewald Demeyere au clavecin pour interpréter deux concertos et une symphonie signée par deux fils de Jean-Sebastien Bach, Carl Philipp Emmanuel et Johann Christian. Un concert solennel et magnifique écouté par un public particulièrement à l'écoute qui a su manifester son bonheur au moments des applaudissements. 

Vendredi soir, Carole Reuge, présidente du comité et directrice artistique était rassurée et ravie de la manière dont s'annonçait "son" festival qu'elle porte à bout de bras depuis des mois. D'autant que la billetterie a de quoi la conforter. Les prélocations ont bien fonctionné. Le concert de clôture dimanche, la première mondial de Aurore, Sunrise, concerto de Sophie Dufeutrelle avec l'Orchestre de chambre de Genève affiche complet.