Gland: le "McDo" mis à l'enquête

La mise à l'enquête du fast-food a été lancée ce samedi matin. Des riverains se préparent à faire opposition.
07 août 2015, 14:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
"McDo" veut s'implanter à l'intersection de la Route Suisse et de la rue de Mauverney.

C’est officiel : la mise à l’enquête du premier McDonald’s en terres glandoises a été lancée ce samedi matin. Le géant du burger veut implanter son fast-food sur un terrain sis à l’intersection de la route Suisse et de la rue de Mauverney. Au rez-de-chaussée d’un bâtiment qui sera construit prochainement.

Cette mise à l’enquête ne devrait pas manquer de susciter des remous au sein de la population. Du moins, du côté des riverains du futur restaurant. Au mois de mars, lorsque ces derniers avaient été informés du projet de la firme américaine, ils avaient aussitôt créé une page Facebook (« Non au McDo à Gland ») et lancé une pétition sur le web. Fin avril, ils avaient également organisé une collecte de signatures devant l’un des principaux supermarchés de la commune.

« A ce jour, nous avons récolté 300 signatures », informe Fernando Rodrigues, modérateur de la page Facebook et chef de file des pétitionnaires. Ce trentenaire est propriétaire d’un appartement à la rue de Mauverney. Le futur McDonald’s ne se trouvera qu’à une petite trentaine de mètres de son logement. «Je ne veux pas d’un McDrive (ndlr : drive-in), en service tous les jours de 8h du matin à minuit, sous mes fenêtres », poursuit-il, «cela générera des nuisances sonores, sans parler des odeurs, et probablement des déchets dans le quartier.» Et le jeune propriétaire d’ajouter que son logement perdra du même coup de sa valeur.

Opposition collective

Fernando Rodrigues n’est pas seul dans son combat. Selon ses dires, plusieurs propriétaires des immeubles avoisinants lui ont emboîté le pas. «Nous avons déjà sollicité un bureau d’avocats spécialisé dans les questions urbanistiques. Nous allons déposer une opposition collective», indique-t-il. Les opposants auront jusqu’au 30 novembre pour se faire connaître. Avant l’été, les riverains mécontents avaient rencontré McDonal’s pour faire le point. Ils avaient également fait part de leurs inquiétudes à la Municipalité. Cette dernière prendra position à la fin de la mise à l’enquête.  

Ce n’est pas la première tentative que fait McDonald’s pour s’implanter à Gland. En mars 2002, l’entreprise avait mis à l’enquête la construction d’un restaurant à la jonction autoroutière. La Municipalité lui avait refusé le permis de construire. Raisons invoquées: la proximité des écoles et le surplus de trafic que le fast-food aurait pu engendrer. 

Plus de détails sur cette mise à l’enquête dans notre édition de lundi.