Réservé aux abonnés

Il y aura de l'herbe à la Morâche

Lundi soir, le Conseil communal a accepté de réaliser un parc public derrière la gare. Mais à minima: pour les petites fleurs, il faudra attendre. Retour sur un débat très juridique.
07 août 2015, 12:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7533875.jpg

m-c.fert@lacote.ch

"C'est un dossier maudit!" , a déclaré le syndic Daniel Rossellat. Et pourtant, faire pousser de l'herbe, planter des petites fleurs et des arbres n'est, normalement, pas très compliqué! Il faut dire que ce projet de parc public à la Morâche était ambitieux: la Municipalité demandait au Conseil communal 642 000 francs pour acheter des parcelles, 3,1 millions pour réaliser un parc et 520 000 francs pour le financement pour une durée de quatre ans d'un poste de chef de projet au service des espaces verts. Mais après une interruption de séance, quatre amendements et un sous-am...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an