Inauguration du Centre d'enseignement postobligatoire de Nyon

Les conseillers d'Etat Cesla Amarelle et Pascal Broulis ont inauguré vendredi le Centre d'enseignement postobligatoire de Nyon (CEPN) en compagnie de Daniel Rossellat, syndic de Nyon.
22 sept. 2017, 11:14
/ Màj. le 22 sept. 2017 à 15:18
Cesla Amarelle et Pascal Broulis étaient présents pour l'inauguration officielle du bâtiment.

Les travaux, devisés à 58,3 millions de francs permettent la mise à disposition de deux nouveaux bâtiments destinés à accueillir quelque 900 jeunes. 

En 2003, le Grand Conseil a adopté le principe de l'agrandissement du Gymnase de Nyon et de son regroupement avec l'Ecole professionnelle commerciale de Nyon sur un seul et même site. Le CEPN est ainsi né de la volonté de renforcer les infrastructures dans l'ouest vaudois et de répondre en particulier au besoin en salles de classe. 

Deux bâtiments

Au Nord-Est, reliée au gymnase existant, une école de deux étages accueille 43 classes, un auditoire de 200 places ainsi que les locaux administratifs. Cet édifice, doté d'une vaste cour triangulaire, est enrichi d'une intervention artistique. L'artiste Alex Hanimann a imaginé, en collaboration avec les élèves, une série de phrases et d'expressions gravées sur des plaques de laiton, intégrées au sol de l'espace central entourant le grand escalier Nord. 

Au sud-ouest du site, un second ensemble semi-enterré doté de panneaux solaires Romande Energie comprend deux salles de gymnastique, une salle de musculation ainsi qu'un terrain de sport extérieur. Les deux constructions sont reliées entre elles par un passage sous la voie ferroviaire Nyon-Eysins traversant le site. 

Nouvelles salles de gymnastique

La partie école du CEPN a été mise en service en août 2014 afin d'accueillir les apprenti·e·s et les gymnasien·enne·s. L'édifice dédié aux salles de gymnastique a quant à lui ouvert ses portes à la rentrée 2017. L'ensemble du site a une capacité d'accueil totale de plus de 2'000 personnes par jour.