Réservé aux abonnés

Infrastructures sportives: Gingins a sué pour faire passer son «plan B»

Mardi soir, le Conseil communal de Gingins a validé, non sans débat, la transformation de son centre sportif. Privé du soutien financier des communes voisines, l’exécutif ginginois a dû revoir ses ambitions à la baisse. Reste toutefois le spectre d'un référendum populaire.
28 avr. 2021, 17:32 / Màj. le 28 avr. 2021 à 17:37
Le centre sportif de Gingins devrait avoir droit à son terrain synthétique et à de nouveaux vestiaires.

Suite et peut-être pas tout à fait fin pour le feuilleton concernant la refonte du centre sportif de Gingins. Après un régime minceur imposé par la non-implication financière des villages voisins, le projet de transformation des infrastructures sportives ginginoises est repassé, mardi soir, devant le Conseil sous sa forme «plan B». Une mouture moins ambitieuse (lire encadré) que la version initiale devisée à 8 millions de francs.

A lire aussi : Faute de soutien, Gingins est contraint de revoir son projet ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois