Kristin Mulcock continue la procédure pour ouvrir son café à la Petite Prairie

Un incroyable vent de solidarité a soufflé sur le projet de Kristin Mulcock. Une trentaine de lettres de soutien nous sont parvenues. La future tenancière repart au combat.
17 févr. 2016, 14:49
/ Màj. le 17 févr. 2016 à 15:28
Kristin Mulcock et son fils Linus reprennent espoir. Tout n'est pas perdu pour l'ouverture de leur restaurant à l'Emporium.

Le 5 février, nous publiions un article expliquant que les propriétaires d'appartements à l'Emporium E avaient modifié le règlement de la PPE pour empêcher Kristin Mulcock d'ouvrir son café à but social. Or, il semblerait que cette façon de faire n'est pas tout à fait légale. Forte du soutien d'une trentaine de lecteurs, ainsi que d'avocats ou personnes influentes de la région, Kristin Mulcock a décidé de se battre. Elle ne renonce pas à son projet et  le soumettra à l'enquête publique d'ici début mars. 

Découvrez les tenants et aboutissants d'une affaire qui a fait parler dans les chaumières de la région dans nos éditions de jeudi 18 février.

par Dominique Suter