Réservé aux abonnés

«L’humain ne fait pas partie du régime alimentaire du loup»

Depuis plusieurs mois, les attaques de loup sur les bovins se multiplient dans la région. Mais l’être humain doit-il également craindre ce grand prédateur? Interview d’un spécialiste.
02 sept. 2021, 05:00 / Màj. le 02 sept. 2021 à 05:00
Jean-Marc Landry est biologiste et spécialiste du loup. Il a fait un travail de recensement des attaques d'humains par des loups dans ses ouvrages.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an