Réservé aux abonnés

L'une se recentre, l'autre cumule

Elisabeth Ruey-Ray ne briguera pas un nouveau mandat contrairement à Gérald Cretegny qui souhaite devenir député.
04 août 2015, 00:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5623188

m-c.fert@lacote.ch

Leurs parcours se croisent depuis de nombreuses années, parfois s'opposent. Ce fut le cas, en 2009, lors du débat sur la réforme policière. Elisabeth Ruey-Ray s'était battue pour que les villes conservent leur police municipale, Gérald Cretegny soutenait les gendarmes. En 2008, le ton était déjà monté entre eux quand Gland a décidé de rejoindre la police vaudoise, délaissant dans le combat contre l'insécurité les communes de Nyon et de Prangins avec lesquelles...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois