Réservé aux abonnés

La clinique pourra se développer

Le Conseil communal a validé un nouveau plan partiel d’affectation pour le quartier «A la Joy».
07 juin 2017, 00:40 / Màj. le 07 juin 2017 à 00:01

Jeudi 1er juin, lors de sa dernière séance, l’organe délibérant s’est montré soucieux du trafic qu’engendrerait le nouveau Plan partiel d’affectation (PPA) «A la Joy», avant de l’accepter à une large majorité.

«Nous avons déjà prévu de poser un revêtement phono-absorbant sur l’ensemble des routes du village», précisait la syndique Florence Rattaz. «Mais de toute façon, le développement démographique de la commune a pour conséquence une augmentation du trafic. La plupart des voitures en transit viennent des communes des crêtes du Jura, bien plus que de la Clinique de Genolier».

Le site...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois