La collection du couple Neumann vendue

Plus de 500 lots ayant appartenu à la famille Neumann seront aux enchères samedi 27 avril au château même. L'estimation dépasse le million de francs.
07 août 2015, 11:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6957417.jpg

info@lacote.ch

L'événement est exceptionnel! Samedi 27 avril, l'ensemble du contenu du château de Gingins sera proposé aux enchères. Quelque 500 lots - mobiliers, tableaux, livres et objets d'art - proviennent tous de la succession de la famille Neumann. L'estimation globale dépasse le million de francs.

OEuvres datant de la Haute Epoque à l'Art Nouveau, toiles de maîtres anciens dialogueront avec un bel ensemble de mobilier XVIII e siècle dont la pièce maîtresse est sans conteste une magnifique commode Louis XV estampillée "Hache à Grenoble", estimée entre 80 000 et 120 000 francs, relève l'Hôtel des Ventes de Genève en charge des enchères dans un communiqué. " Plus de 95% des lots seront vendus sans prix de réserve, c'est-à-dire sans prix minimum, les rendant accessibles à tous , relève Bernard Piguet, directeur et commissaire-priseur de l'Hôtel des Ventes. Pour tout amateur, il s'agit-là d'une extraordinaire opportunité de repartir avec une pièce de cette collection unique."

 

Plus de 500 lots en vente

 

Dans le détail, plus de 150 pièces réalisées par les maîtres verriers de l'Art Nouveau seront écoulés. Une lampe, produite par l'atelier new-yorkais Tiffany devrait atteindre les 50 000 francs.

Côté mobilier, des biens spectaculaires sont proposés, à l'instar d'une bibliothèque Art Nouveau de 5 mètres de long par Edouard Colonna en palissandre et décor de feuillage stylisé (estimée entre 30 000 et 50 000 francs).

Des affiches signées Alphonse Mucha et George Feure trouveront très probablement de l'intérêt auprès des amateurs éclairés.

 

Fondation, de 1994 à 2004

 

Au fil des années, le couple Neumann avait acquis une belle collection d'oeuvres de maîtres anciens du XV e au XVII e siècle, flamands et hollandais.

Situé au coeur d'une propriété de 7 hectares, le château de Gingins qui date du XV e siècle a été acquis par Lotar et Vera Neumann dans les années 1960. Grande amatrice d'art, de tableaux anciens et d'oeuvres sur verre Art Nouveau, signé notamment Emile Gallé, Vera Neumann, qui est décédée le 17 janvier dernier, met en valeur sa collection à travers une Fondation en l'honneur de son mari qu'elle installe dans l'ancienne grange du château.

Dès 1994, le public a pu profiter de sa collection et de sa générosité. A la veille de sa fermeture en 2004, la Fondation est la proie de cambrioleurs qui s'emparent d'une dizaine de vases Gallé qui n'ont jamais été découvertes. Véritable crève-coeur pour Vera Neumanna