Réservé aux abonnés

La Côte: bars et restaurants espèrent sauver leur année avec les chaufferettes

Pour soutenir leurs restaurateurs les villes de Nyon et Rolle ont autorisé l’utilisation de chauffage extérieur. Mais attention celui-ci doit être écolo!
18 oct. 2020, 09:00 / Màj. le 18 oct. 2020 à 09:00
A Nyon, davantage de terrasses vont s'équiper de chauffages extérieurs, comme ici à l'Ambrozie.

L’histoire ne se répète pas forcément. En novembre 2009, la Municipalité de Nyon refusait la pose de chaufferettes électriques sur les terrasses. Et ce, parce qu’elles étaient considérées comme trop gourmandes en énergie. A l’époque, cette mesure avait suscité la colère des restaurateurs et cafetiers pénalisés par la récente loi sur l’interdiction de fumer dans les bâtiments publics.

Soutien à l’économie locale

Onze ans ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois