Réservé aux abonnés

La Côte: sans coach, la moitié des start-up est vouée à disparaître

Mieux vaut être épaulé pour lancer une entreprise novatrice. Dans la région, une association aide les jeunes entrepreneurs à se muscler et à perdurer. Décryptage.
21 oct. 2020, 05:00 / Màj. le 21 oct. 2020 à 08:15
Fernand Alonso (à gauche) a bénéficié des conseils d'un coach. Avec Laurent Pugin, ils démarrent la start-up Ecotri Solutions.

Sans coach, seule la moitié des start-up poursuivent leurs activités cinq ans après leur création, contre 90% si leurs responsables se font accompagner! C’est du moins l’avis d’Yvan Rueff. Cet habitant de Crans préside la Start-up Academy de La Côte. Créée en 2019, cette antenne d’une association particulièrement active en Suisse alémanique vient en aide à de jeunes entrepreneurs confrontés à un avenir plus qu’incertain au tout début ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois