La Dôle sera son Everest

Cinq fois l’aller et retour entre le lac Léman et la Dôle à pied, c’est le défi que s’est lancé le Ginginois Scott Poynton en faveurde l’association Movember.
25 oct. 2016, 15:13
/ Màj. le 29 mai 2017 à 16:36
Scott Poynton fera plusieurs montées à la Dôle.

«Le jour de mes 50 ans, je suis monté à la Dôle. Je me suis dit qu’il faudrait lancer un projet pour attirer l’attention sur la cause des maladies masculines. L’Everest, ça, c’est inspirant!» Grimper l’Everest en Suisse, c’est le projet de l’Australien Scott Poynton, installé à Gingins depuis treize ans et fondateur de l’ONG The Forest Trust, basée à Nyon.

Chaque mercredi du mois de novembre, il effectuera les 44 kilomètres de l’aller-retour entre la piscine de Colovray et la Dôle. Une distance équivalente au trajet pour atteindre le plus haut sommet du monde et en redescendre.  Scott Poynton marchera pour l’association Movember, qui se bat pour la prévention des maladies masculines telles que les cancers de la prostate ou des testicules.

Le sujet touche particulièrement l’Australien, dont les deux parents et de nombreux amis sont décédés de cancers.  Bouger pour aider, c’est la philosophie du marcheur. «Avant, je donnais de l’argent. Mais j’ai eu besoin de faire quelque chose de plus».

Une moustache pour la bonne cause

Scott a effectué le même défi l’année dernière, en toute discrétion. Il a totalisé 150 kilomètres. «J’ai été le plus grand collecteur de fonds de Suisse», souligne-t-il fièrement. Cette année, il souhaite partager son périple. «Si les gens racontent «j’ai fait une immense marche aujourd’hui», on leur en demandera la raison, et ce sera peut-être un homme de plus qui ira se faire dépister et qui sera sauvé». 

Retrouvez la totalité de l'article dans nos éditions payantes de ce mercredi 26 octobre.

 

par Laura Lose