Réservé aux abonnés

La gauche prône la continuité

Socialistes et Verts ont présenté leurs quatre candidats à la Municipalité. Et veulent renforcer leur présence au législatif.
11 nov. 2015, 21:43 / Màj. le 12 nov. 2015 à 00:01
Nyon, mercredi 11 novembre 2015

Conférence de presse de présentation des candidats des partis de la gauche de Nyon aux élections municipales à la salle des exposition à Nyon. Daniel Rossellat, Stéphanie Schmutz (PS), Olivier Mayor (Les Verts) et Fabienne Freymond Cantone (PS)



Sigfredo Haro CP Partis de la gauche, Nyon

rodolphe haener

rhaener@lacote.ch

Non, la plateforme de gauche ne cherchera pas à garder ses cinq représentants à la Municipalité (2 PS, 1 Vert, 1 POP et 1 syndic hors parti), du moins pas dans sa stratégie du premier tour. Elle se «contentera» de conserver la majorité avec ses quatre représentants sortants: Fabienne Freymond Cantone et Stéphanie Schmutz (pour le PS), Olivier Mayor (Vert) et Daniel Rossellat; le popiste Claude Dupertuis renonçant à poursuivre sa carrière politique. Ce qui ne veut pas dire que la plateforme «manque d’ambition» (lire encadré).

Et forte de ses cinq années passées au...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois