Réservé aux abonnés

La gent masculine doit-elle craindre le retour du gibet?

Au XV e siècle, Claudia, qui régnait sur la région, avait le droit de faire pendre trois hommes...
07 août 2015, 11:15
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6971897.jpg

La commune de Genolier s'enorgueillit depuis le début de cette législature d'être gouvernée par une syndique, en la personne de Florence Rattaz. Si l'on se réfère au fait que d'autres, bien avant elle, ont depuis fort longtemps assumé avec succès cette importante responsabilité partout ailleurs, la diffusion de cette annonce n'a effectivement rien d'exceptionnel. Il n'empêche que d'aucuns parmi les représentants de la gent masculine villageoise, se référant à certaines moeurs qui ont prévalu dans le passé, manifestent - à ce qu'on nous a dit-, certaines inquiétudes pour leur personne.

Légitim...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an