Réservé aux abonnés

La passion du vol dans la peau

Raymond Clerc est l'un des fondateurs du Musée de l'aviation militaire .
06 août 2015, 10:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6330477.jpg

jlaurent@lacote.ch

A l'origine, une simple envie d'une bande de copains, tous pilotes militaires de milice - parmi eux, Raymond Clerc et Claude Nicollier - de se réunir après la dissolution de leur escadrille et le projet de sauver de la casse l'avion qu'ils avaient piloté ensemble. Et, au final, la création du Musée de l'aviation militaire de Payerne qui, depuis son ouverture en 2003, affiche plus de 10 000 visiteurs par année. "En 1994, quand le Hunter a été retiré du service de vol, je faisais partie de l'Escadrille Aviation 5 équipée de cet avion. Notre escadrille, comme l'avion, était d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois