Le Canton prendra sur son quota de surface d'assolement pour construire le dépôt du "Petit train"

Le dossier de construction d'un nouveau dépôt à l'Asse semblait bloqué pour la nuit des temps par la Loi sur l'aménagement du territoire. Mais le Canton a accepté de prendre sur sa marge.
12 oct. 2016, 14:26
/ Màj. le 12 oct. 2016 à 14:35
Image de synthèse du futur dépôt de la compagnie de train nyonnaise telle que publiée lors de la mise à l'enquête en 2013.

La nouvelle est attendue depuis des années. Elle est tombée récemment. Le Canton a finalement accepté de prendre sur la marge de 90 hectares dont il dispose pour faire avancer le dossier. Ainsi, la construction du futur hangar du Nyon-Saint-Cergue-Morez pourra enfin avancer. La compagnie n'aura pas besoin de trouver des surfaces agricoles assolées pour pouvoir disposer de quelquee 20 000 hectares sur la plaine de l'Asse, sur la commune de Trélex.
Désormais, la Confédération devra traiter les neufs oppositions déposées lors de la mise à l'enquête, puis la compagnie pourra procéder aux premiers appels d'offres. On est encore loin de l'inauguration, mais le bout du tunnel apparaît...

Découvrez les détails de cette saga dans nos éditions de jeudi.

par Dominique Suter