Réservé aux abonnés

Le chœur, aussi pour les jeunes

Entre préserver la tradition ou se moderniser, les chorales doivent trouver la bonne recette pour attirer la jeunesse.
04 déc. 2016, 23:29
/ Màj. le 05 déc. 2016 à 10:42
Bussy-Chardonnay, samedi 26 novembre 2016, salle de Channiaz, soirée du Choeur mixte de Bussy, article sur les jeunes dans les choeurs mixtes, photos Cédric Sandoz

samantha lunder

samantha.lunder@lacote.ch

Les chorales ce n’est pas que pour les vieux. Et pourtant, les chœurs des districts de Morges et de Nyon ne comptent de loin pas tous des jeunes chanteurs dans leurs rangs. Avec une moyenne d’âge qui tourne plutôt autour des quarante ans et plus, la plupart de ces sociétés peinent à attirer la jeunesse. Qu’est-ce qui explique alors que certaines d’entre elles arrivent quand même à avoir un tiers de leur effectif composé d’adolescents et de jeunes adultes?

La bonne recette est visiblement à demander aux chœurs «L’Amitié», à Arzier-Le Muids et «L’Avenir» à ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an