Réservé aux abonnés

Le conflit est ouvert entre le syndicat Unia et l’assureur Generali

L’entreprise a convoqué la délégation des employés sans le syndicat. Elle ne veut pas l’inclure dans les négociations.
05 déc. 2016, 23:24 / Màj. le 06 déc. 2016 à 00:01
Nyon, vendredi 25 novembre 2016
Portrait d'Yves Defferrard, secrétaire régional d'Unia Région Vaud devant la ferme du Manoir à Nyon

Sigfredo Haro Portrait Yves Defferrard, Nyon

Ça chauffe entre Unia et Generali. Lundi, en milieu d’après-midi, le syndicat a dénoncé via communiqué de presse «le comportement indécent et inacceptable» de l’assureur dans le cadre du processus de consultation.

En cause, une convocation adressée lundi matin par la direction à la délégation du personnel pour une rencontre, à laquelle le syndicat n’était pas convié. Ce qui, selon ce dernier, ne respecte pas «les termes du contrat» oral passé avec la compagnie d’assurance.

«Vendredi, par téléphone, nous nous étions mis d’accord avec la direction pour qu’aucune rencontre avec la délégation du per...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois