Réservé aux abonnés

Le poumon vert de la plage amputé de 26 sujets

Une vingtaine de frênes malades et dangereux ont été abattus depuis mercredi. Une opération d’urgence.
07 avr. 2016, 23:53
/ Màj. le 08 avr. 2016 à 00:01
DATA_ART_10027349

Scène de désolation hier sur la plage de Rolle. Vingt-six arbres, des frênes pour la plupart, installés depuis plusieurs décennies sur les rives boisées du Rupalet étaient abattus par une armée de machines de chantier. «Comme chaque matin, je suis partie nager à la plage de Rolle. Arrivée sur place, j’ai été très choquée de voir tous ces arbres majestueux mis à terre alors même que nous sommes en pleine période de nidification. Cette opération était-elle vraiment nécessaire?», s’enquiert Monique Maday, de Mont-sur-Rolle. «Les frênes étaient victimes d’une maladie fongique dévastatrice appelée...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois