Les chaises longues au parc de la Mangette

La Ville propose gratuitement aux habitants et touristes de se reposer sur un transat et de profiter de livres.
06 août 2015, 10:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6265447.jpg

phcadoux@lacote.ch

Une trentaine de chaises longues customisées sont arrivées il y a deux semaines à la commune de Nyon. Après un problème en douane qui a retardé la mise en route de l'opération menée cet été par la Ville, elles avaient bien été installées le samedi 21 juillet à l'esplanade des Marronniers. Mais dès aujourd'hui, elles prennent leurs quartiers au parc de Mangette jusqu'au 20 août. Un changement de programme inopiné.

Les Chaises longues gratuites et le Livre nomade sont une première pour la cité lacustre. A l'image de Genève, ces sièges étaient jusqu'ici mis à disposition des habitants et des touristes afin que la place aux colonnes romaines et au superbe panorama ne soit pas un lieu où l'on s'attarde brièvement.

Le premier week-end, le bilan était positif: une vingtaine de chaises longues à disposition selon les envies et des bouquins à dévorer sur place ou à l'emporter. Derrière cette initiative, une volonté de réappropriation de l'esplanade des Marronniers, désertée par un sentiment d'insécurité lié au trafic de drogue douce. "On entend que le gens n'osent pas s'y promener. Mais la place est à tous" , lance Stéphanie Schmutz, municipale des Affaires sociales, éducation et jeunesse.

 

La place des Marronniers n'est pas abandonnée

 

Le premier samedi, les amateurs de pétanque ont fait une partie sur l'esplanade avec justement des populations qui éveillent l'inquiétude chez certains habitants: des soi-disant dealers et même des migrants. Une scène fascinante. Mais le deuxième week-end, les organisateurs ont déchanté: "Les Nyonnais n'ont pas répondu présents. Nous préférons aller dans un quartier au coeur des habitations, au parc de Mangette , explique Anne-Catherine Crisinel Merz, responsable du secteur jeunesse et EnVie de quartier. Et d'ajouter: Si le contexte n'est pas le même entre Mangette et Marronniers, la mission du service social est le même, aller vers les jeunes et les familles avec des animations. L'esplanade des Marronniers n'est pas abandonnée pour autant. Du 23 août au 2 septembre, les chaises longues y referont leur apparition. La fin de l'été serait peut-être plus propice, selon Anne-Catherine Crisinel Merz. Mais les Nyonnais seront-ils présents? Le sentiment d'insécurité est-il le vrai frein? Je ne pense pas. Regardez les concerts du dimanche attirent un public très large. Nos infrastructures ne sont peut-être pas suffisantes" , s'interroge-t-elle.