Les entrepreneurs de La Côte boostés par une nouvelle association

Le Centre de rencontre des entrepreneurs de La Côte, nouvellement créé, tenait sa première réunion inaugurale hier. Un des objectifs de l'association est d'enrichir le réseau de ses membres.
06 août 2015, 14:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La première réunion du CRELAC a été un succès.

«L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt», relevait Xavier Michel, président fondateur du Centre de rencontre des entrepreneurs de La Côte (CRELAC). L’association, nouvellement créée, tenait au Théâtre-Casino de Rolle sa première réunion hier. Rendez-vous était donné à 7heures du matin pour un forum inaugural.

Le CRELAC s’adresse aux entrepreneurs de La Côte avec pour objectif de leur offrir une opportunité de rencontrer d’autres chefs d’entreprises et cadres dirigeants, près de chez eux, sans avoir à se déplacer à Lausanne ou Genève. «Le CRELAC est né d’un besoin et d’un vide», selon son fondateur. A la clé, un échange d’expériences, l’enrichissement de son réseau professionnel en vue de dynamiser les activités de chacun.

Au programme de cette première réunion du CRELAC, quatre intervenants et un modérateur en la personne d’Olivier Toublan, rédacteur en chef de PME Magasine. Gérald Cretegny, président du Conseil régional du district de Nyon et Georges Rime, président de l’Association de la région Cossonay-Aubonne-Morges, ont tous deux présenté les associations de communes qu’ils représentent et notamment ce qu’elles ont à offrir aux entreprises de la région. A l’échelon cantonal, c’est Raphaël Conz, responsable de l’Unité Entreprise du Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) qui informait quels leviers offrait le Canton pour soutenir les projets d’entreprises vaudoises. Jean-Frédéric Berthoud, directeur du Développement économique vaudois a évoqué le travail de l’association, orienté avant tout vers l'accueil et l'accompagnement des entreprises étrangères dans leur processus d'implantation de leurs activités sur sol vaudois.

Avant et après le forum interactif, chaque participant a pu étoffer son carnet d’adresse, autour d’un café-croisant. «Je lance la distribution d’un produit inédit détecteur de fuites d’eau. Je suis venu ici pour rencontrer des gens, profiter des expériences des uns et des autres, créer un réseau relationnel qui me permette de mettre en route mon activité. Je recherche des conseils et des informations pour m’aider à démarrer et à commercialiser le produit», expliquait Patrice Cerato, de Veyrier.

«On peut considérer que la réunion d’aujourd’hui est un succès», relevait Xavier Michel, à l’issue de la première séance. Une centaine de personnes y a participé. L’association compte d’ailleurs déjà près de 280 membres. Cependant, le fondateur mise plus sur le qualitatif que le quantitatif. «Notre objectif n’est pas de faire du réseautage pur et dur, mais d’offrir une plus-value, avec un réseau interactif, dans lequel les membres reçoivent aussi bien qu’ils donnent.»  

La prochaine réunion est agendée au 25 octobre, le lieu reste à déterminer. Trois conférenciers seront présents, un extérieur au CRELAC et deux membres de l’association, un entrepreneur junior et un plus confirmé. Ensuite chaque participant aura l’occasion de se présenter durant quelques minutes aux autres personnes présentes. Le CRELAC organise dix rencontres par an, tous les derniers jeudis du mois, de 7h à 9h du matin environ.

www. crelac.ch