Réservé aux abonnés

Les habitants en ont vraiment ras-le-bol du quatuor turbulent

Quelques adolescents saccagent régulièrement les lieux publics. La population est excédée.
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8567210.jpg

La population de Gimel est à bout. Quatre jeunes de 15 à 17 ans enchaînent les déprédations sur les lieux publics de la commune et semblent impossibles à arrêter. Dernièrement, ils ont arraché un panneau de Car postal, détérioré l'abribus et ont jeté des cailloux contre une collaboratrice de la commune devant la grande salle de Gimel, laquelle a déposé plainte. Excédées par cette situation qui dure depuis longtemps, les autorités ont fait intervenir la police plusieurs fois ces deux dernières semaines.

"Ces jeunes n'ont aucun scrupule et n'ont plus aucun cadre. Nous avons discuté avec le resp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an