Réservé aux abonnés

Les particuliers plus impactés par la lutte contre la grippe aviaire

La grippe aviaire s'est propagée en Suisse il y a quelques jours. Dans la région, les normes de confinement des volailles inquiètent moins les professionnels que les "petits" éleveurs privés.
16 nov. 2016, 17:12 / Màj. le 16 nov. 2016 à 17:23
C'est sur les petites exploitations qu'il y a le plus de travail à faire.

Après la découverte de l’épidémie de grippe aviaire samedi dans le canton, trois autres cas ont été constatés mardi, dont un à Saint-Sulpice et un à Morges.

Ce mercredi, l’office fédéral de la sécurité alimentaire (OSAV) et des affaires vétérinaires émettait ses mesures pour lutter contre la propagation du virus (H5N8). Les volailles doivent être abreuvées et alimentées dans un poulailler fermé, inaccessibles pour les autres oiseaux. Si ces r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois