Longirod: le Conseil demande un second débat sur un préavis voté

La soirée de mercredi a été longue et à suspense. Les conseillers ont approuvé un préavis et aussitôt après le Conseil a admis la tenue d'un second débat.
22 déc. 2016, 18:38
/ Màj. le 22 déc. 2016 à 18:40
L'école et la salle communale dont l'avenir est toujours incertain.

On efface - presque - tout et on recommence: les conseillers longerois ont approuvé mercredi soir, à près de minuit, la demande de crédit de 2,25 millions pour la réhabilitation du bâtiment de l’ancienne école en six logements par 40 oui et 26 non.

Immédiatement après le vote, Patrick Chalançon, membre de la commission ad hoc chargée de rapporter sur le préavis, a aussitôt sorti de son chapeau un article du règlement du Conseil communal (article 75) qui stipule que «lorsque, immédiatement après l’adoption d’un objet à l’ordre du jour, le tiers des membres présents demande que cet objet soit soumis à un second débat, il doit être procédé à ce dernier dans la plus proche séance.» Trente conseillers l'ont suivi.

Il était près de minuit, les autorités ont décidé de ne pas poursuivre l’assemblée, d’autant plus que le prochain objet à l’odre du jour (le projet d’une nouvelle salle communale) était lié au premier.  «Je suis très déçu, déclarait le syndic Eric Chesaux. On avait atteint notre objectif.»

Davantage de détails dans "Le Quotidien de La Côte" de vendredi.

par Jocelyne Laurent