Réservé aux abonnés

Moissonneuse suisse pour blé français

Des Vaudois et des Genevois moissonnent sur France et réciproquement: la proximité, la rigueur et l'amitié sont les raisons mises en avant.
06 août 2015, 10:40
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6250858.jpg

phcadoux@lacote.ch

Entre gens de la terre, la frontière s'estompe lorsque l'on échange sur son labeur au quotidien et la collaboration transfrontalière devient naturelle. Le temps des moissons l'illustre bien: des agriculteurs gessiens font appel à des entrepreneurs vaudois et genevois pour moissonner leurs céréales. Même des Haut-Savoyards récoltent dans le canton de Genève.

Un choix qui s'impose notamment depuis que l'entreprise agricole Brunner - société d'importance, basée à Versonnex, qui venait d'ailleurs moissonner sur Vaud et à Genève dans les années septante avant le développement d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois