Réservé aux abonnés

"Nos deux pays ont intérêt à collaborer"

La Police cantonale vaudoise recevait vendredi ses homologues genevois et français. L'occasion de faire le point sur une collaboration qui date de 2009.
05 août 2015, 16:05
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5850459

suter@lacote.ch

Depuis 2009, des accords internationaux permettent aux services de police, douanier et judiciaire des deux côtés de la frontière, de collaborer étroitement. Vendredi, au centre de la Police cantonale de la Blécherette, Jacques Antenen, commandant de la Police cantonale vaudoise, qui partage avec le préfet de l'Ain, Philippe Galli, la présidence du comité mixte du Centre de coopération policière et douanière (CCPD) de Genève, recevait ses homologues français et genevois pour un point de la situation. " Nous avons tout intérêt à collaborer, admettait-il d'emblée. Une telle réu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois