Réservé aux abonnés

Novartis se tourne vers l'avenir

De nouveaux laboratoires, un volume de production et des effectifs en hausse. L'entreprise se redresse, un an après l'annonce de sa fermeture.
06 août 2015, 14:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6488685.jpg

aguenot@lacote.ch

Neuf mois après l'annonce de son sauvetage, le site Nyon-Prangins de Novartis veut donner des signes probants de sa nouvelle dynamique. Vendredi, le géant pharmaceutique inaugurait ses nouveaux laboratoires en présence de la presse romande et des autorités, dont le conseiller d'Etat Philippe Leuba et le syndic de Prangins François Bryand. Destinées à la recherche, au développement et au contrôle qualité des médicaments OTC (automédication), ces nouvelles infrastructures emploient quelque 110 employés et auront coûté 10 millions de francs à l'entreprise.

Le projet ne datait ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois