Réservé aux abonnés

Nyon: cet été, le far° cassera les codes

Pandémie oblige, la 36e édition du festival des arts vivants à Nyon se voit totalement repensée dans l’espace et dans le temps. Objectif: interroger le rôle de l’art dans un monde en constante mutation.
19 mai 2020, 18:58 / Màj. le 19 mai 2020 à 18:58
Plusieurs "rendez-vous" se feront en pleine nature et en petit comité pour respecter les réglementations sanitaires en vigueur.

Le coronavirus les aura tous eus. Tous, sauf un. Le far°, festival des arts vivants à Nyon, vivra bien sa 36e édition du 13 au 22 août. Et même au-delà. «Cette édition sera celle du renouveau», prévient sa directrice Véronique Ferrero Delacoste. Dans la forme plus que dans le fond puisque la manifestation se déploiera pendant dix à douze mois partant de Nyon et son district jusqu’à La Chaux-de-Fonds (automne 2020) et dans le Val d’Anniviers (été 2021) avec pour dessein, e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois