Nyon: la Municipalité ne redessinera pas le tracé de l'avenue Alfred-Cortot

Les aménagements réalisés avenue Alfred Cortot, dans le cadre de la mise en place des bus au quart d'heure, respectent les normes en vigueur: telle est la réponse de la Municipalité aux critiques formulées par des élus qui dénonçaient un "slalom" dangereux.
07 août 2015, 15:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le "slalom" Cortot n'a pas fini de faire débat au sein du Conseil communal.

Dans le cadre de la mise en place des bus au quart d'heure, des aménagements ont été réalisés avenue Alfred Cortot, obligeant les voitures à se rabattre par deux fois sur la ligne réservée aux bus et aux cyclistes. En février dernier, le Conseil communal avait voté majoritairement pour le renvoi en Municipalité d’un postulat émanant d’élus du Parti indépendant nyonnais, du PLR, de l’UDC et des Vert’libéraux demandant que soit revu le «slalom» mis en place sur cette artère. 

Conformité et réglementation

Répondant à ce postulat, la Municipalité rappelle que les aménagements réalisés, à savoir un élargissement des îlots existants, sont conformes à la réglementation en vigueur qui stipule que les piétons ne doivent pas franchir plus d’une voie par sens de circulation, sauf si la traversée est régulée par des feux de signalisation. Du côté des postulants, on estime que cet argumentaire n'est pas satisfaisant. 

Plus de détails dans les éditions payantes de La Côte de mardi.