Nyon: le café social de la Petite Prairie mis à l'enquête publique

L'aventure continue pour Kristin Mulcock et son projet de café pas comme les autres. Après avoir reçu un impressionnant soutien de la population, la Nyonnaise a mis samedi son concept d'établissement à l'enquête.
13 mars 2016, 16:01
/ Màj. le 14 mars 2016 à 07:00
Le rêve de Kristin Mulcock fait un pas de plus vers sa concrétisation.

Kristin Mulcock a décidé de ne pas faire machine arrière devant les embûches qui se dressent entre elle et l’aboutissement de son projet de café à vocation sociale. En mettant à l’enquête publique du 12 mars au 30 avril l’aménagement de son hypothétique établissement, la Nyonnaise franchit une étape supplémentaire vers la concrétisation de son rêve.

«Mon projet demeure inchangé, explique Kristin Mulcock, je tiendrai mes engagements.» Pourtant, quelques changements figurent dans l’avis d’enquête déposé auprès du service de l’urbanisme, notamment concernant les horaires d’ouverture et les jours d’exploitation. Si le projet venait à être accepté, le futur établissement pourrait théoriquement ouvrir toute la semaine – dimanche compris – et de 7 heures à minuit, alors que le concept initial prévoyait une cessation de l’activité à 18 heures et une fermeture dominicale.

Retrouvez les explications de ces modifications dans nos éditions payantes du 14 mars.

par Gregory Balmat