Réservé aux abonnés

Nyon: quand Louis Niedermeyer composait pour la cause grecque

Ecrite pour soutenir la révolution grecque, dont on fête le bicentenaire, une œuvre méconnue du compositeur nyonnais est au cœur d’une exposition à Genève. C’est la Fondation Niedermeyer, basée à Nyon, qui a rendu possible cette valorisation.
25 oct. 2021, 17:00 / Màj. le 25 oct. 2021 à 17:00
Le 4 septembre, une centaine de musiciens se sont réunis au temple de Nyon pour enregistrer "Le chant des Grecs".

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois