A Nyon, un postulat de l'UDC sur l'hébergement des migrants est vivement critiqué par la gauche

Lors de la séance du Conseil communal, lundi soir, les Verts et les les socialistes ont dénoncé "le double langage de l'UDC" au sujet de l'accueil des migrants.
14 déc. 2016, 10:34
/ Màj. le 14 déc. 2016 à 11:43
Il y a trois ans, l'UDC avait déjà déposé un postulat lors de l'examen d'un précédent préavis sur un foyer d'accueil pour migrants.

Le conseiller communal Sacha Soldini a déposé un postulat portant sur l'hébergement des requérants d'asile. L'UDC souhaite que la Municipalité,  lorsqu'elle est en discussion avec des promoteurs, négocie un pourcentage d'appartements pour l'Etablissement d'accueil des migrants (Evam). Une mesure déjà en vigueur à Nyon pour des logements d'utilité publique. Un postulat qui s'inscrit dans un contexte particulier puisqu'une commission est en train d'étudier un préavis municipal sur l'octroi d'un droit de superficie à l'Evam qui souhaite construire à Nyon un foyer. Une pétition d'opposants à ce foyer a recueilli près de 1000 signatures.

"Propositions inapplicables"

Sacha Soldini a trouvé une majorité pour le renvoi de son texte pour étude et rapport en Municipalité. Sans le soutien des Verts, très critiques vis-à-vis de cette proposition."Les propositions contenues dans ce postulat sont inapplicables", a tempêté leur chef de groupe Pierre Wahlen. Les socialistes ont de leur côté rappelé que la construction de ce foyer est un préalable nécessaire avant l'examen d'autres propositions.

Plus d'informations dans l'édition du Quotidien de La Côte de jeudi.

par Marie-Christine Fert