Parking de 118 places en vue

L 'aire de stationnement sera réservé à l'auberge et à la salle polyvalente.
06 août 2015, 14:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6480475.jpg

info@lacote.ch

La commune de Borex soumet à l'enquête publique jusqu'au 12 novembre la création d'un parking de 118 places dans le quartier de Pétaney. Indispensable aux futurs usagers de l'auberge communale, de la salle polyvalente et de l'aire de jeux, prévues dans le PPA (plan partiel d'affectation), le parking sera utile dans un premier temps aux véhicules de chantier, permettant d'éviter tout engorgement du secteur.

Pour rappel, le préavis concernant une demande de crédit de 525 000 francs pour financer les aménagements routiers ainsi que le parking liés au PPA de Pétaney avait été accepté à une large majorité par les conseillers en juin dernier. Situé sur une parcelle appartenant presque entièrement à la commune, entre la route de Crassier au nord et le chemin de la Carrière au sud, plus précisément derrière la ferme Briggen actuellement en démolition, le parking offrira 118 places disposées en peigne, sur cinq allées.

 

Zone limitée à 30km/h

 

Le plan prévoit un accès routier tant par la route de Crassier que par le chemin de la Carrière, ainsi qu'un chemin pour les piétons et pour les cycles, dans le prolongement du trottoir existant le long du chemin de la Carrière.

A l'intérieur du PPA, le trafic sera modéré à 30 km/h et les véhicules seront forcés de contourner les îlots de parcage, de longueur variable, avant de sortir de la zone. La majorité des véhicules débouchera sur la route de Crassier, évitant ainsi le tronçon en coude du chemin de la Carrière, dont la mauvaise visibilité a inquiété la Municipalité. A ce propos, une étude est en cours sur la possibilité d'interdire à moyen terme la sortie des véhicules ce chemin.

La deuxième étape de la construction du parking sera réalisée dans un intervalle d'un à trois ans. Il s'agira alors des aménagements finaux. L'ingénieur géomètre Etienne Bovard, du bureau Bovard et Nickel SA, prévoit sur les aires de parcage un revêtement de pavés permettant aux eaux de pluie de s'infiltrer dans le sol, la plantation d'arbres et de végétaux bas, l'installation de lampadaires et de bornes lumineuses et une délimitation des places non pas par un marquage, mais par des pavés de couleur, selon le modèle du parking de l'établissement scolaire Elisabeth de Portes.

Les travaux seront planifiés dès l'obtention du permis de construire, pour autant que le projet ne suscite pas d'oppositions.