Première femme à siéger au Conseil communal de Nyon, Gabrielle Ethenoz-Damond est décédée à 97 ans

Gabrielle Ethenoz-Damond est décédée à 97 ans, ce samedi 23 décembre, informe la Municipalité par un communiqué. Nommée bourgeoise d'Honneur en 2009, elle a été une pionnière de l'engagement des femmes en politique à Nyon.
24 déc. 2017, 11:41
/ Màj. le 24 déc. 2017 à 12:00
Femme d'engagements, Gabrielle Ethenoz-Damond est décédée ce samedi, à l'âge de 97 ans.

C'est une figure de la vie politique nyonnaise qui s'est éteinte ce samedi 23 décembre. Peu après 20h, la socialiste Gabrielle Ethenoz-Damond est décédée à l'âge de 97 ans à l'EMS du Midi, à Nyon, informe la Municipalité par le biais d'un communiqué.

Elue au Conseil communal de Nyon en 1960, à la place de son père, elle y a siégé sans interruption jusqu’à l’an dernier, sous les couleurs du parti socialiste. Elle fut également la première femme Présidente du même Conseil et une des premières députées élues au Grand Conseil vaudois. 

Engagée de longue date, elle a permis que le canton de Vaud soit le premier à accorder le droit de vote et d'éligibilité aux femmes, en 1959. Respectée par tous ses collègues de l'hémicycle, elle y aura laissé une trace indélébile. Elle était d'ailleurs en lice dans l'élection de la "Personnalité de La Côte 2017", organisé par notre quotidien.

Daniel Rossellat, syndic de Nyon, salue une pionnière. "Il est difficile de se rendre compte aujourd'hui de la trace qu'elle va laisser. Elle a fait 56 ans de Conseil, c'est incroyable. Et pour elle, cela semblait naturel."

Le service funèbre aura lieu le vendredi 29 décembre au Temple de Nyon (14h).

 

par Fabien Darvey