Quand le SEL remplace l'argent

Le système d'échange local (SEL) de Begnins permet de troquer des biens et services sans débourser un seul sou.
07 août 2015, 11:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les cinq membres du groupe d'animation du SEL(système d'échange local) à Begnins.

Du covoiturage contre une heure de yoga? Un cours d'informatique en échange de travaux au jardin? Depuis l'arrivée du SEL (système d'échange local) à Begnins, les habitants de la région peuvent troquer leurs biens et compétences sans dépenser un franc. Une arme anticrise qui n'en fini par de faire des adeptes. Mode d'emploi.

"Les personnes effectuent leurs échanges par le biais d'une plateforme internet en indiquant ce qu'elles peuvent offrir et ce dont elles ont besoin", explique Francine Lefèbvre, co-présidente de l'association. Les membres s'accordent sur le prix, exprimé en unité de valeur virtuelle. Une heure passée à donner un coup de main vaut par exemple 60 grains, comptabilisés sur le compte des utilisateurs. 

Des risques d'abus? "La transparence des échanges sur internet reste encore notre meilleur garde-fou contre les petits trafics", affirme la Begninoise. Ce n'est pas tout.

Lire la suite dans notre édition papier de mardi.