Enquête sur les touristes qui font escale à Nyon

La chaleur estivale mène les visiteurs aux abords rafraîchissants du lac Léman. Mais qui sont vraiment les touristes de Nyon ? Pourquoi ces voyageurs ont-ils choisi la cité médiévale comme lieu incontournable de leur périple ? Les visiteurs livrent leur perception de Nyon.
22 juil. 2016, 17:57
/ Màj. le 24 juil. 2016 à 19:19
Les montagnes émeraudes surplombant le lac Léman séduisent les visiteurs de Nyon.

Sourires délicats, gestes précis, regards concentrés vers l’objectif. Une famille de touristes japonais pose fièrement aux abords du débarcadère de Nyon qui surplombe le paysage lacustre du Léman. Les allures des modèles d’un jour changent docilement sur les ordres de la grand-mère du groupe. Rien n’est laissé au hasard, l’image doit être perfection. “Cette photo est un cadeau pour nos proches restés au Japon. Je veux leur montrer le pays d’Heidi” explique la patriarche du groupe dans un anglais approximatif. Le mythe de la petite Heidi et de son Nirvana alpestre serait donc toujours vivace au pays du soleil levant.  Pourtant ce ne sont pas les asiatiques qui dominent le marché touristique nyonnais. Mais alors qui sont les touristes les plus nombreux à visiter Nyon ? Français, Anglais, Allemand ?

Réponse en compagnie du directeur de l’Office du Tourisme de Nyon dans nos éditions payantes de ce lundi. 

Marine Humbert