Redonner les lettres de noblesse aux Trois-Jetées

06 août 2015, 14:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6432760.jpg

Le bâtiment de la plage des Trois-Jetées entame sa rénovation depuis hier. La Fondation des jumeaux, fondée notamment par l'écrivaine Corinne Desarzens, ne souhaite pas entrer dans les détails des travaux, réservant ainsi la surprise aux Nyonnais le moment venu, soit au printemps prochain. En effet, les travaux menés pendant l'hiver concernent essentiellement l'intérieur de l'édifice. Des étudiants de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL) ont été appelés à plancher sur le projet.

Inscrit au recensement cantonal du Service cantonal des monuments et sites, le bâtiment a été conçu par l'architecte nyonnais Ferdinand-L. Dorier, en 1938. "Ce projet de réhabilitation et de transformation est très intéressant pour nous, car la bâtisse est d'une valeur patrimoniale qui mérite un soin particulier , confie Laurent Bertschi, architecte et directeur associé du bureau Envar. Le bâtiment a été transformé à plusieurs reprises et pas toujours dans le respect de son architecture d'origine. Nous tenterons de lui redonner ses lettres de noblesse. Il est ainsi question de "corriger" les erreurs du passé. Pour ce faire, l'architecte est allé puiser dans les archives communales pour y ressortir les plans originels: Nous nous basons sur les plans de l'architecte Dorier, pour rétablir par exemple l'organisation spatiale de l'époque."

Si l'intégrité de l'objet devra être respectée, cela n'empêche pas une mise aux normes et l'amélioration du confort: une nouvelle cuisine professionnelle et des puits de lumière insérés à la terrasse supérieure afin d'améliorer la luminosité de partie la restauration. La transformation, jugée importante par le Service architecture et bâtiments de Nyon et par les architectes, est devisée à 1,2 million de francs. Un bail d'une durée de vingt ans lie la Ville et la Fondation des jumeaux. CAD