Réservé aux abonnés

Référendums: un dimanche sous tension

Tant à Nyon qu’à Rolle, partisans et adversaires des projets présentés auront ferraillé jusqu’au dernier moment.
22 sept. 2017, 00:16 / Màj. le 22 sept. 2017 à 09:44
A Rolle et à Nyon, la campagne aura duré jusqu'aux derniers jours.

Signé des responsables des associations Nyon Responsable et Accueil Raisonnable, opposées à l’octroi d’un droit de superficie à l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (Evam), un courrier est arrivé en Préfecture de Nyon le 20 septembre. Ses auteurs dénoncent «le manque d’impartialité de la Municipalité de Nyon dans la campagne référendaire». Estimant ne pas avoir pu bénéficier des mêmes outils de communication que la Municipalité, site intern...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois